9 novembre 2015

« Mais je pense, moi je pense que c’est pourquoi je sens que je suis au bon endroit au bon moment, parce que le Québec c’est un exemple, c’est un modèle. Le problème ce qui se passe maintenant avec les gens, 1 jour sur deux, ont deux plans. Ils y en a une grande partie qui veulent, que la langue ne va pas disparaître, mais ils y a ceux qui veulent que la langue ne puisse pas disparaître en se refermant sur eux-mêmes, et il y a ceux-là qui pensent que plus on est ouvert avec la langue, plus on reçoit les autres, plus on montre qui nous sommes, plus on se fait respecter plus on montre que l’on est ouvert. Moi c’est le côté que je trouve le plus bon, exemplaire du monde entier. C’est ça qui fait que le Québec est exemplaire pour le monde, qui fait qu’il reçoit toutes les cultures, et c’est ça que j’aime ici. Que les gens qui arrivent ici ils se sentent Québécois. Ça c’est le Québec qui m’ouvre sur le Canada, parce que je me sens ici comme chez moi. »

-R/E Texte Verbatim

Commentaires

Add a Comment